L’apiculture comme remède anti stress.

Pourquoi j’ai choisi les abeilles et pourquoi vous devriez faire pareil , immédiatement.

Avez vous déjà ressenti que vous manquiez de temps pour absolument tout, que vous courriez après sans pouvoir reprendre votre souffle? Si vous avez lu un peu mes précédents articles, vous savez déjà que j’ai connu une grande période de stress ces derniers mois.

Je me suis mise à l’apiculture sans trop savoir pourquoi, ni comment d’ailleurs.  J’ai d’abord décidé de commencer cette aventure par soucis de bonté, c’est vrai quoi les abeilles c’est bien pour la nature non ? La pollinisation c’est important c’est sur ! Puis tout le monde en parle, ça doit être grave quand même. La discussion avec moi même aurait plus s’arrêter là. D’ailleurs, elle s’est arrêtée là, plus d’une fois.

Puis j’ai franchis le pas et ce fut une révélation, ça peut paraître une peu théâtrale, mais ce fut, réellement, une révélation. Me lancer dans l’apiculture ne m’a pas seulement permis d’avoir la sensation de faire quelque chose de bien. Les abeilles m’ont ouvert les yeux sur la nature. Je me suis mis à l’observer, à la comprendre et à la protéger encore plus qu’alors. J’ai ainsi ressenti de l’apaisement et du bien être. Au delà de l’aspect thérapeutique des produits de la ruche ( miel,  propolis, pollen, et même venin ), de la satisfaction de créer de mes propres mains et de me rendre utile, l’élevage d’une ruche m’a permis de réduire mon stress et mon anxiété.Une ruche dans mon jardin

Selon une étude menée par J Ethnobiol Ethnomed publié le 13 Juillet 2018 dans US National Library of Medicine (1) ,  62 % des apiculteurs interrogés ont exprimés de la joie, du plaisir, de l’amour et de la passion dans leur métier. Cette même étude rapporte que pour des apiculteurs traditionnels du Nord Vietnam, “l’observation et la manipulation des abeilles les rendent plus relaxés et plus heureux”. Il est aussi prouvé que passer du temps à regarder les abeilles décoller de la ruche puis revenir après avoir butiné apporte détente et apaisement.

Lawrence EA. dans “The sacred bee, the filthy pig, and the bat out of hell: animal symbolism as cognitive biophilia”, insistera sur l’aspect symbolique qui réside dans la relation entre les humains et les abeilles, comme la sagesse et la spiritualité. 

Avoir une ruche dans son jardin participe largement à la biodiversité, les propriétés des produits de la ruche sont médicalement reconnues, et il est scientifiquement prouvé que cela réduit votre stress au quotidien, alors ? pourquoi hésitez vous encore ?

 

(1)Do emotions influence the motivations and preferences of keepers of stingless bees?J Ethnobiol Ethnomed. 2018; 14: 47.Published online 2018 Jul 13 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6045889/

Partagez l'article, sauvez les abeilles .
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  

2 thoughts on “L’apiculture comme remède anti stress.

  • by Jenny

    Génial ! Toutes ces sensations décrites au début je les ai ressenties aussi mais j’ai tellement la trouille des abeilles que j’ai préféré prendre un congés sabbatique et partir….. a ma façon je lutte pour la planète en nettoyant les endroits où je m’arrête 😉😘

    • by Julie DEZES This is post author

      C’est une très belle façon aussi, l’essentielle c’est de faire quelque chose, et découvrir la planète en fait partie aussi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>